FANDOM


Prison.
Prison


Description Physique Modifier

Situé dans les faubourgs du village, le pénitencier St-Village pouvait anciennement hébergé au total près de mille prisonniers. Ce dernier était effectivement divisé en trois blocs distincts, soit le A, abritant les prisonnières, B pour les détenus de «haute sécurité» tels que des meurtriers et agresseurs, puis C pour les prisonniers de crimes mineurs, c'est-à-dire voleurs et fraudeurs. On peut encore distinguer de loin, au sommet de la colline du Nord, les lumières éternellement clignotantes de la tour de vue de ce bâtiment démuni ainsi que les clôtures métalliques détruites et vandalisés au fil des années, des souvenirs lugubres rappelant le passé du St-Village.  Gris comme les nuages précédant une tempête, le bâtiment rayonna, surtout lors des pleines lunes dans la lueur des sombres nuits de la campagne, faisant de lui l'objet mystérieux d'une panoplie de contes locales. À ce jour, les seuls restants de ce glorieux établissent demeurent le bloc B, qui, lui, hébergea encore qu'un seul prisonnier défavorisé, les halls obscures et angoissantes ainsi qu'une petite chapelle . Celle-ci, effectivement, fut abandonnée pendant de nombreuses années jusqu'à son récent  renouvellement par un curé local.

Notice historique Modifier

Auparavant, une secte satanique habitait la prison. Selon beaucoup de personnes, ils apportaient des forces surnaturelles dans le village. Depuis l'´arrivé de la secte, les gens commencèrent à expérimenter des événements assez choquants comme par exemple des objets qui changeaient d'endroits tous seuls. La prison était considérée comme un endroit hanté et personne n'osait s'y rendre. Les gens ne savaient pas qu'est ce que la secte réalisait dans la prison. Cependant, la plupart de ces personnes ne voulaient pas le savoir du tout. On racontait qu'ils faisaient des pactes avec le diable ou alors qu'ils voulaient détruire le village. Les vrais problèmes commencèrent peu de temps après l'arrivée de ces adorateurs de Satan. Des personnes du village disparaissaient mystérieusement. Cet étrange fait commença d'abord à chaque mois. Ensuite, à chaque semaine et peu de temps après, des gens disparaissaient presque quotidiennement. Personne ne savait s'ils avaient abandonné le village ou si quelque leur était arrivé. Ce type de fait ne se produisaient presque jamais et les gens n'avaient pas de raisons pour quitter le village. Bien sûr, comment ne pas faire de liens avec la secte de la prison. Un jour, un villageois s'arma de courage et alla devant la prison pour des réponses. Selon des témoins, la prison ouvrit ses portes et le villageois entra. Il ne sortit plus jamais et fut un autre des nombreux disparus qui dans ce moment, on croyait morts. Par l'horreur et la peur que les gens avaient, ils décidèrent de faire quelque chose pour arrêter ce qui se passait dans la prison. Une nuit, ils allumèrent des torches faites de branches d'arbres et de rubans. Ils allèrent devant la prison et jetèrent ses torches allumées dans la prison par les fenêtres de barrières. Des bruits et cris indiquaient qu'il y avait beaucoup de personnes. La prison pris en feu très vite. Après l'incendie, les villageois vérifièrent les corps des morts. Ils shorrifièrent lorsqu'ils trouvèrent tous les cadavres en cendres de villageois disparus. Ils nont trouvé aucun autre cadavre inconnu soit ceux des supposés participants de la secte.