FANDOM


$T2eC16R,!)8E9s4l7cnzBRM8rpJ3Dw~~60 35

Modifier

Description physique Modifier

Judith Ferland, une jeune écolière de 8 ans, est enfant unique. Elle a une coupe au carré blonde, très mignone qui met en valeur le bleu-vert de ses yeux pétillants de joie, et pour la touche finale, elle porte une boucle rose aux cheveux. Judith porte souvent une petite robe très élégante pour aller a l'école.Celle-ci a de longues jambes qui font penser à celle d'une mannequin. Elle est paraite, toujours très bien habillée, grâce à ses parents snobs. Le port de ses petites balerines en tissu carreauté la rend encore plus mignone. 

Desciption psychologique Modifier

Judith Ferland a un père, Simon Ferland , 25 ans, qui est agent de la paix et sévère sur les notes scolaires de sa fille. Sa mère, Marguerite Ferland , âgée de 21 ans, est femme au foyer et elle s'occupe de faire la cuisine pour le restauran Cavalli . Judith a un grand-père, le docteur.Ferland. Il est riche et snob et possède une assez grosse maison et une écurie avec plusieurs chevaux. L'écurie est son endroit préféré lorsqu'elle va chez son papi. Le fergeron Ricardo Martines  s'occupe des chevaux est très sympathique et laisse souvent la jeune fille faire des tours à cheval. Son camarade de classe Thomas Paumme de l'école Sainte-Marie du Saint-village est bizarre car par moments, il peut être très gentil, puis très méchant, mais d'après  Judith, il fait simplement exprès pour l'énerver. 

Description Sociale Modifier

Judith est une jeune fille très intelligente et qui a des bonnes notes dans tous ses résultats scolaires.Elle est très bavarde, placote avec n'importe qui et elle aime connaître de nouvelles personnes. Elle est fonceuse et leader dans les sports à l'école. Elle réfléchit beaucoup avant de parler, et dit toujours des choses intéressantes. Elle a de la volonté, est patiente et ponctuelle, et plus tard, elle aspire à devenir institutrice. 

Notices Biographiques Modifier

-Un évenement marquant dand la vie de Judith a été la découverte de l'homosexualité de son grand-père. C'était quand Judith était allée dormir chez son grand-père un soir, puid la chaleur l'avait réveillée. Donc, comme tout enfant, elle est allée voir son papi mais en entrant dans la chambre, et a vu M.Martines embrasser le docteur Ferland. Traumatisée, elle a refermé la porte sans rien dire. Elle ne comprenait pas pourquoi ils faisaient une telle chose, car à l'Église du village, chaque dimanche, on parle souvent de l'homosexualité et du fait que ce n'est pas accepté et très mal vu. Ne savant pas quoi faire, la petite garda ce secret pour elle sans en parler à personne, même pas à ses parents.
- Le plus beau jour de sa vie se passa à l'école. Le fameux Thomas, celui qui n'arrêtait pas de l'énerver, lui a dévoilé sa flamme après les cours, en revenant à pieds chez eux. Il faisait si beau, et puis il se pencha pour arracher quelques marguerittes et lui les tendis, la main tremblante, les joues rouges comme des tomates. Puis tout le long du trajet jusqu'à chez elle il lui a tenu la main, et lui donna un bisou sur la joue lorsqu'elle arriva chez elle. Ce qui confirmait ce que son professeur disait quant au fait que s'il t'énerve, c'est qu'il t'aime.
-Un jour avec des amis de Judith était allée se promener dans la fôret . Mais ils marchèrent, parlèrent et se rendîrent compte que il ne savait pas comment retourner dans la rue par où il était rentrés.Ils ont commencé à s'affoler car ils avaient peur des créatures 
vivants dans cette verdure la nuit tombée. Ils essayèrent de retrouver leur chemin en faisant demi-tour. Mais d'un coup Judith tomba dans un trou.Tout le monde se mis autour d'elle pour la remonter et finalement il retrouvèrent le chemin avec Judith saine et sauve.