FANDOM


Un agriculteur passionné par tout ce qui sort et qui rentre dans la terre: Sa mère se nomme Mauricette Kreig et son père se nomme Jacque-Paul-Louis-De Bergeraque. La femme de Jean se nomme Marie Shmu De Bergeraque ; le nom de famille shmu vient du père de Marie. Jean est quelqu'un de très ouvert d'esprit alors il a décidé mélanger les deux noms de famille. Cependant, jean a secrètement un petit faible pour Arnaud Lachance avec qui il a trompé sa femme autant de fois qu'il y a d'oeufs dans son poulailler. Il est propriétaire de La ferme de Bergeraque

Description Physique Modifier

JeanShmu

Jean Shmu pendant une journée de repos

Ses cheveux sont blonds et constamment ébouriffés avec son fidèle chapeau de paille sur la tête, il a une silhouette imposante et est de forte carrure. Bien qu'il soit fermier, il devient très coquet dès qu'il est question d'aller voir de la famille, des amis ou bien se promener en ville ; il essaye de toujours paraitre le mieux possible. Le tiers de ses revenus vont presque tout le temps sur des produits de beauté ou vêtements. Cest un homme qui ne laisse pas beaucoup de femmes indifférentes et qui sait comment mettre ses traits physiques en valeur. Il a des cicatrices sur ses avant bras et sur le cou depuis l'évènement qui s'est produit durant cette très particulière nuit de pleine lune (voir, dans le notice biographique, le texte se nommant l'étranger). Depuis cet incident, il a quelque peu de mal avec sa jambe droite, mais son épaule lui retire occasionellement des cris de douleur. Un médecin de la ville était venu examiner sa blessure mais aucun docteur n'a compris pourquoi sa blessure ne coagulait pas... C'est un handicap physique qui le nuit considérablement dans ses travaux à la ferme, il est beaucoup moins mobile et Jean fait venir ses employés à contre-coeur sous la demande de sa femme voulant qu'il guérisse en prenant une pause avec la ferme.

Description Psychologique Modifier

C'est quelqu'un qui est très ouvert aux idées des autres et qui écoute ses proches mais cependant il a un très fort esprit de contradiction et aime parler de propos philosphiques au gens qu'il aborde.

Un détail à propos de lui qui rend perplexe certains villageois et que depuis 3 ans toujours 6 jours avant une de pleine lune, sa femme prend la relève de la ferme et il ne se pointe plus dehors avant la fin du cycle lunaire. Certains l'ont vu se promener dans les bois et disent qu'ils l'on vu se comporter étrangement: il se déplaçait d'une manière étrange, une manière animale disent certains et mouvement êtaient rapide et brusques. Ceci était inhabituel puisque Jean était connu pour être d'une nature sensible, douce, qui n'était pas un personnage brusque.

Description Sociale ModifierModifier

Jean-Shmu De Bergeraque (né en 1912) est le fondateur de la société des agriculteurs indépendants et engagés (S.A.I.E)

Les membres de cette association sont:

-Jean-Shmu De Bergeraque

-Marie Shmu de Bergeraque

-Annette Bourgignon

-Rivaille Lelouch

Cette association a été créée en 1928, en même temps que l'élection du maire (Alfonse Lemaire )

Elle a pour but d'envoyer une équipe à chaque fin de récoltes pour vendre celle-ci aux "gens de la ville"donc à augmenter la richesse des Agriculteurs indépendants.

Il est une généreuse personne et distribue parfois ses surplus de récoltes au villageois défavorisé ou bien à la famille des Lecuyer (voir le texte en bas de page pour plus d'information sur cette famille).C'est un homme de bon coeur qui se fait aimer et respecter d'un peu partout: il est réputé à du village jusqu'à la ville pour ses terres fertiles et ses récoltes abondantes ce qui fait de lui une "célébrité de l'époque". C'est quelqu'un que beaucoup de gens connaissent, mais beaucoup de gens l'insultent par jalousie ou bien tout simplement par mauvaise foi.

Il ne veut pas avoir d'enfant et sa femme pense que c'est à cause qu'il n'aime pas les enfants bien qu'il montre le contraire à l'occasion étant donné que ses sorties sont rares; il prend un jour de congé par semaine alors sa femme et quelques travailleurs à temps partiel s'occupent de la ferme. En fait ce fermier aime bien les enfants, mais il n'est pas dans la possibilité d'en avoir un. Non parce qu'il soit infertile, loin de là! Mais c'est plus tôt en raison d'un incident qui s'est produit durant une nuit où le silence était si profond qu'on aurait entendu un chat miauler à 2 km...C'était la nuit de pleine lune la plus étrange que le village ait connu... Cette nuit-là, après s'être fait attaqué par une étrange créature, il a attrapé un virus dont il n'a pas parlé à personne mis à part son mystérieux ami écrivain vivant dans une cabane au fond des bois à la frontière des terres des Bergeraque et il ne veut pas transmettre ce virus à son héritier.

Notices Biographiques ModifierModifier

La myst'''''é'''''rieuse famille des Lecuye'''''

Ils avaient une famille de 3 garçons et une petite fille étant capable de pousser des cris stridents à glacer le sang. À chaque fois qu'elle poussait ses cris les soirs de pleine lune, même les poules en avaient la chair de poule... Cette famille vivait autrefois dans une cabane au fond des bois(présentement occupée par Edward Jhonson) et Jean-Shmu est le seul habitant du village étant capable d'approcher la maison sans ne rien craindre. Une légende raconte que le père de cette famille, un homme mystérieux doté d'une grande barbe et de lunettes étranges empêchant les autres de voir ses yeux.. Certains appelaient cette sorcellerie lunettes de soleil ou lunettes fumées en fonction des récits et légendes que l'on entend à différents secteurs du village.

Cependant, cette famille a mystérieusement disparu sans laisser de trace ou d'indices excepté une chose, ils ont laissé sur la porte du village un message avec le signe de Satan autour du message suivant:12:30.

Ce message était écrit avec du sang maintenant coagulé d'un coq éventré se trouvant sur le sol, au pied du message.. Jean reconnut le coq mort quil avait enterré la veille, ces gens ont toujours été différent se disait-ilPar contre ce qui lie étroitement Jean à cet évènement est le fait que la famille  ayant fait le message lui avait laissé une note sur la porte de sa grange qui disais: pardon pour le volatile, mais vous comprendrez toute cette situation en temps et lieux...Et durant plusieurs année minuit trente devint une heure que tous les habitant du village redoutère jusqu'au jour où cette peur commençais à s'estomper... Un autre message apparut et ce deux ans après le dernier message; il était ecrit avec le sang d'une chèvre éventrée: que celui qui avait promit accomplisse. Aujourd'hui, il semble que les manuscrit contenant la fin de cette histoire aient été effaçé et les gens s'en souvenant aient  été mystérieusement asssiné.

Depuis, une nouvelle personne occupe cette vieille demeure... Cette personne a récemment déménagé et elle vit seule dans cette vielle cabane encore plus sinistre qu'à ses débuts. Les gens des alentours disent qu'ils n'ont vu personne aménager dans cette maison.

Depuis, il vit seul et continu à recevoir des visites de Jean-Shmu De Bergeraque mais ce dernier refuse de parler sur l'apparence du mystérieux nouvel arrivant. Tout ce que les gens savent c'est qu'il fait ses courses la nuit ou bien jean shmu lui apporte des provisions quand il ne peut attendre le crépuscule..

Les gens des alentours disent parfois apercevoir la nuit une silhouette encapuchonnée se promenant sous le clair de lune.. La seule personne l'ayant vraiment aperçu excepté Jean Shmu est le lama d'un vieillard: Le vieillard est mort, mais les médecins ont pour seule hypothèse que la cause serait une crise cardiaque, mais pour le lama retrouvé traumatisé sur la grand-rue et figé sur place, ils ne savent que penser.

Après cet événement le village tenta de ne plus parler du bizarre incident du lama pendant la nuit...

L''é'tranger

Une nuit de pleine lune, un étrange individu frappa aux portes du village, personne ne lui ouvrit, alors il fit un détour par les bois et arrivèrent sur le magnifique terrain des Bergeraques. Cette nuit fut tumultueuse.. Il n'y avait que Jean Shmu à la ferme et le silence de ce soir de pleine lune était si profond qu'on aurait entendu un chat bâiller à 3 piliers de maison plus loin. Des cris furent poussés, des coup furent donné. Le village étant figé de peur par ces cris inhabituels et insolites ne fit rien pour venir en aide au fermier numéro Un du Saint-Village. Le lendemain, tout le village était en émois et observait les débris causés par l'affrontement de la veille. Par contre, Jean n'était toujours pas revenu, sa femme qui se rongeait d'inquiétude jusqu'aux os pour son mari fut enfin soulagée de le voir arriver, mais son inquiétude revint de plus belle en voyant toutes ses blessures: il avait de nombreuses cicatrices sur ses avant bras, diverses morsures dans le cou, le chandail déchiré et imbibé de sang. Il boitait de la jambre droite et tenait son épaule gauche avec la même main tenant son chapeau de paille froissé.

Par la suite, presque la totalité du voisinage se rendit chez Jean et même le maire du Saint-Village vint jusque chez lui pour avoir des nouvelles de l'évènement mais Jean Shmu de Bergeraque, voulut garder le silence à propos de ce sujet. Bien qu'aujourd'hui, ce soit encore une histoire que les habitants du village se racontent pendant les nuits de pleine lune seul un nombre de personnes restreintes sont au courant de ce qui s'est vraiment produit..

Un mariage 'é'mouvant...'

Jean Shmu De bergeraque épousa Marie Shmu de bergeraque durant une journée chaude d'été; les hommes crevaient de chaleur dans leurs costumes et les femmes flottaient dans leurs robes. La marié était magnifique: tout le voisinage était venu et même certaines parents venant de la ville. Tout le monde était bien venu, même les animaux de la ferme. Le cochon de Mr Jean Bon s'était fait habillé en conséquence.

Le mariage eut lieu en plein aire sur le terrain même de la ferme, une grosse partie du budjet raportée par les récoltes fut utilisée pour la location de bancs, des tables, ou bien l'achat de la nourriture. C'était le plus beau mariage dans l'histoire du village.